Agendas lunaires, livres, revues

une invitation à exprimer ta sensibilité, ta couleur, ton essence

Actualités

Les configurations planétaires de 2020

Par Sandrine Verrycken d'Astroetik

2020 s’annonce particulièrement intense et exigeante. Les énergies en provenance du cœur del’univers viennent nous solliciter dans l’axe Cancer-Capricorne qui est en lien avec nos racines, nos structures et fondations, nos valeurs, le cadre, la loi et l’ordre établi, les institutions, tout ce qui nous construit… Nous voici au seuil du Grand Passage, face à la porte des métamorphoses et des transformations profondes. Un changement majeur est à l’œuvre. Nous vivons une phase de réajustement et de remise à niveau ainsi que de régulation qui passe par une destruction et refonte de nos structures.


 

Tout au long de l’année, Pluton, le prince alchimiste se tient face à nous, à ses côtés, Saturne, le grand Sage du zodiaque accompagné de Jupiter, le souverain des cieux ! Ces trois planètes se rassemblent, de janvier à décembre dans le signe du Capricorne, et font alliance pour « faire rejaillir la lumière » là où les valeurs basées sur la logique, la rentabilité, la domination, les rapports de force gouvernent les rapports humains. La puissante énergie de transmutation de Pluton favorise la désintégration d’un système archaïque, la présence de Saturne à ses côtés renforce l’exigence d’une transformation aussi profonde que radicale… Nous ne devrons pas pour autant mener une guerre contre le vieux système ! Nos anciennes structures s’effondrent pour que nous puissions en bâtir de nouvelles et il nous est demandé de participer activement à l’éveil et à la transformation des consciences. Mais ce ne sera possible que si nous acceptons de renoncer à nos
sécurités. Notre plus grande tâche en 2020 est d’accepter la perte de repères et l’absence de garanties qu’impliquent les changements !

 

Pluton et Saturne, conjoints tout au long l’année, nous invitent à nous tenir debout face à nos peurs. À leur côté, particulièrement de mars à juin, Jupiter, dont la fonction est l’harmonisation, sera « l’énergie d’amplification nécessaire » qui nous permettra de trouver le courage de voyager vers les rives inconnues de notre Être profond. Sous l’influence de cette puissante planète, toute situation inadaptée n’allant pas dans le sens de l’évolution sera grossie, exacerbée, exagérée. Nous pouvons nous attendre à vivre une année « théâtrale », sur le plan médiatique bien sûr, mais aussi et surtout dans les endroits où nos personnages intérieurs et extérieurs ont profondément besoin d’amour et de guérison.

 

Le mois de janvier avec ses éclipses, notamment celle du 10 janvier, s’annonce exigeant avec ceux et celles qui s’accrochent encore aux sirènes du passé. Patience, centrage, respiration et maîtrise émotionnelle seront nos alliés pour bien démarrer l’année.

 

Dès le mois de mars, la planète Mars passe en « zone rouge ». Une période de l’année marquée par des  tensions, de l’agressivité ambiante, un état général de crise… Rappelons-nous que la crise est une phase nécessaire. Derrière ce mot qui fait peur, il y a toujours la possibilité d’évoluer en se renouvelant et surtout en acceptant de cesser de continuer à fonctionner comme avant. Car si Saturne nous impose des limites que Pluton transforme et renouvelle, les questions qui nous sont posées cette année sont les suivantes : Quelles sont les limites personnelles que nous pouvons transcender ? Quel est le plomb que nous pouvons transmuter en or ? Quelles sont nos ressources créatives, celles sur lesquelles nous savons que nous pouvons compter ?

 

Là où il y a excès, ivresse, extrapolation, « grandiosité » pour exister, surcompensation, nous sommes invités à calmer nos ardeurs, à réguler nos humeurs, à adopter un mode de vie plus sain, plus doux, plus serein, plus plein ! Pour ce faire Uranus en Taureau trace des voies nouvelles sur le chemin balisé de nos croyances et de nos conditionnements. Il nous fait opter pour l’audace, le renouveau, le changement… La vie plutôt que la survie !

 

Vénus est l’inspiratrice pionnière du printemps et de l’été… Elle apporte son énergie innovante, sa touche féminine, sa tonalité moderne, son brin de folie et d’audace aux énergies si intenses de cette année 2020. La déesse de l’amour, de la paix, des arts et de la beauté nous rappelle que nous sommes de plus en plus nombreux à vouloir construire un monde d’harmonie et de paix où les valeurs primordiales sont l’entraide, la solidarité, la bienveillance, l’écoute, le partage… La Déesse incarne le divin féminin en nous… À travers sa longue rétrogradation qui aura lieu en avril et en mai, l’Univers nous invite à réhabiliter en nous et autour de nous les valeurs féminines de compassion, d’intuition, de douceur, d’empathie et d’écoute. Contactons notre pouvoir et notre puissance afin de créer un ordre nouveau ! Certes, nous avons encore du chemin à parcourir et nous ne sommes pas encore le changement que nous souhaitons voir dans ce monde. C’est certainement un immense chantier !
Mais nous sommes venus pour cela. C’est notre mission d’âme ! Nous avons choisi de vivre cette époque. Alors, engageons-nous avec amour, confiance et curiosité vers le changement !

 

Nous pouvons le faire avec bienveillance et tendresse afin d’adoucir nos vies. Il est révolu le temps où nous avions à nous « rentrer dedans » pour que ça fonctionne. En 2020, les déesses du zodiaque nous montrent la voie du cœur, de la compassion, du centrage et de la réflexion. Elles nous rappellent que notre force est le silence intérieur et que nous avons toutes les ressources en nous pour traverser les aléas et épreuves de la vie, faire des choix lumineux, créer notre vie avec patience, vaillance, constance, humilité, ardeur, grandeur d’âme et de cœur ! Trouvons en nous la déesse, la magicienne, la femme expressive, pertinente et subtile qui se sert de son intelligence pour créer sa vie avec malice. Renouons avec nos propres natures et parcourons le chemin avec
toujours plus de foi, d’amour et de joie !


Extrait de l’agenda lunaire Rêv’elles 2020
Auteure : © Sandrine Verrycken
Illustration : © Nolween LM – Lunita

Nolween LM - Lunita
Nolween LM - Lunita